Drones et robots: quelles opportunités pour les PME?

 

6 Décembre 2016 Auteur: Dimitri Burkhard

La livraison de marchandises au moyen de drones ou de robots passait pour une idée visionnaire il n’y a encore pas si longtemps de cela, et cette idée en a fait sourire plus d’un. Aujourd’hui pourtant, nous nous trouvons en pleine phase de transition entre la théorie et la pratique. Dans un futur proche en effet, des drones et des robots-livreurs feront leur entrée dans notre existence, marquant le quotidien de leur présence.

Ces dernières années, le comportement d’achat s’est fortement modifié. De plus en plus, les commandes sont passées en ligne, à toute heure du jour ou de la nuit. Les boutiques présentes sur internet livrent en général dans un délai de 24 heures. Divers prestataires promettent même au client une livraison le jour même, à condition de commander à temps.

Mais est-ce judicieux qu’un camion de 18 tonnes traverse Lausanne ou Genève pour apporter un smartphone de 280 grammes à un client? Les attentes des consommateurs en matière de délais de livraison ne font par le poids face aux routes congestionnées des centres urbains.

C’est pourquoi de nombreuses entreprises du secteur logistique travaillent à trouver des solutions de distribution novatrices faisant appel à des drones et à des robots de toutes sortes.

Des tests sont en cours, aussi en Suisse

Cela fait longtemps qu’il ne s’agit plus d’une utopie. Nous nous trouvons même en pleine phase de développement de nouveaux concepts logistiques. Les autorités britanniques ont permis cet été au géant de la vente en ligne Amazon de réaliser des tests de livraison de paquets par drones. L’entreprise élabore des plans en ce sens depuis la fin de l’année 2013.

L’idée est de distribuer la marchandise de moins de 2 kilos dans un délai d’une demi-heure à l’aide de petites machines volantes. En Amérique, une chaîne de fast-food vient de livrer une pizza de cette manière. Dans notre pays aussi, des essais ont lieu. La Poste Suisse mise actuellement sur de petits robots de livraison, apportant les paquets de manière autonome à leurs destinataires.

La phase de test est conduite en collaboration avec l’entreprise logistique d’un groupe actif dans le commerce de produits pharmaceutique. Au service des patients souffrant d’affections chroniques ou lourdes, ce dernier leur livre les médicaments dont ils ont régulièrement besoin.

Petit-déjeuner servi par un robot à l’hôtel

Les drones et les robots sont encore rarement utilisés dans les bâtiments, alors que les sites d’entreprises très étendus semblent prédestinés à ce genre d’applications. En effet, tant les drones que les robots peuvent rendre des services utiles dans ce contexte. C’est le cas des hôtels, des hôpitaux ou des grands centres logistiques.

Contrairement aux robots qui livrent des paquets, déjà en service actuellement, la nouvelle génération d’appareils offre des possibilités supplémentaires en matière de distribution individuelle. Ainsi, le jour devrait bientôt arriver où un robot nous apportera le petit-déjeuner dans notre chambre d’hôtel. La distribution de médicaments depuis la pharmacie centrale de l’hôpital sera alors aussi nettement simplifiée.