«Le seul fleuriste de Fribourg proche de la Sarine mais loin des clichés »


Après avoir travaillé un peu partout en Suisse Romande, c’est à Fribourg que le fleuriste Benoît Risse a décidé de poser ses valises. Installé depuis 2017 dans la vieille ville, la porte de sa charmante petite boutique laisse déborder un joyeux pêle-mêle de plantes, fleurs et décorations en tout genre sur le trottoir. Ce ne sont pas les habitants qui se plaindront de cet écrin de verdure à la vue duquel on ne peut se retenir de sourire. Loin des clichés et des bouquets à la mode, le fleuriste – une espèce bien rare à Fribourg, dont la population de fleuriste est largement féminine - se laisse porter par son inspiration et sa créativité au fil des saisons et des arrivages.

 

Vous avez repris un magasin existant, qu’avez-vous changé pour vous sentir comme à la maison ?

Avant que je ne le reprenne, le magasin avait déjà une atmosphère qui me correspondait. C’est un lieu atypique qui a une histoire, et je ne me voyais pas dans une boutique aseptisée avec des murs blancs. Il y avait par contre moins d’objets, c’est peut-être là le plus grand changement. J’aime être entouré de beaucoup de choses, que ce soit fleurs, plantes ou décorations, peu importe tant qu’il y a du choix.

Dans le même esprit, vous avez tout un choix de prestations à proposer à vos clients ?

Oui c’est vrai. Je vends des fleurs mais aussi de la décoration, car avec une bougie ou un joli vase on peut créer toute une ambiance autour d’un bouquet. D’ailleurs, j’organise parfois des ateliers pour les personnes qui aiment faire les décorations elles-mêmes, ou bien pour des groupes. Je propose également des abonnements floraux, pour entreprise et particulier.

Il y a plusieurs fleuristes à Fribourg, qu’est-ce qui vous aide à sortir du lot ?

Comme les fleuristes sont en majorité des femmes, être un homme me permet déjà de sortir de l’ordinaire. J’ai aussi remarqué que beaucoup de fleuristes à Fribourg font des choses très à la mode et s’inspirent de ce qu’on peut voir sur les réseaux sociaux. De mon côté, je travaille à l’inspiration et avec les saisons, mais sans entrer dans le cliché. J’ai aussi exercé à différents endroits, ce qui m’a apporté une certaine expérience. Et puis être le seul tout près de la Sarine est un gros avantage.

Vous avez une très bonne présence sur internet, notamment sur Instagram. Comment avez-vous réussi ce tour de main ?

J’ai un site internet par lequel mes clients peuvent me trouver facilement et je suis en effet très présent sur les réseaux sociaux comme facebook ou instagram. Je poste une photo de la plupart des choses que je crée, afin que les gens puissent se faire une idée de ce que je propose. J’ai également une page local.ch, et quand les gens cherchent « fleuriste Fribourg » sur internet, mon commerce est dans les premiers résultats. Je pense que cela aide des clients d’autres cantons à me trouver.