Gratuit et simple : comment les PME peuvent obtenir des graphiques efficaces

16. avril 2021 | Auteur : Harry Meier | Temps de lecture : 3 minutes

Le rythme effréné du numérique exige de plus en plus d’utiliser des moyens de communication visuels, mais recourir à une agence onéreuse n’est pas forcément nécessaire.

Réseaux sociaux, site internet ou newsletter : l’ère du numérique exige beaucoup. Pour être flexible et à la pointe, il faut aussi être en phase avec son temps sur le plan technique. Et ce n’est pas toujours si facile. Une ligne graphique représente souvent un défi énorme pour les commerces et les PME.

Il peut alors arriver qu’une réaction impulsive se déclenche et que l’on dépense beaucoup (trop) d’argent pour un rendement insuffisant. Mais ce n’est pas une fatalité. Beaucoup de gens l’ignorent : grâce aux nombreuses possibilités offertes par internet, les PME peuvent en effet prendre les choses en main elles-mêmes. Et ce, en grande partie gratuitement.  


Ces programmes existent

Canva est sans doute l’outil le plus connu : près de 15 millions de personnes utilisent ce programme. La plateforme en ligne conviviale, disponible sur ordinateur de bureau et mobile, réunit des outils de traitement d’image et de publication et est facile à utiliser, même pour les néophytes. Canva est en outre explicitement axée sur la compatibilité avec les réseaux sociaux et propose un choix de modèles pour les secteurs les plus divers.

Bon à savoir : une grande partie de l’offre de Canva est gratuite. Ce n’est qu’à partir de certaines exigences que les fonctions premium payantes entrent en jeu. Mais il existe aussi des alternatives avec plus de fonctionnalités gratuites. Le programme « Spark » est par exemple très apprécié des amateurs d’Adobe. Cet outil permet également de concevoir différents graphiques, sites web et images de manière simple. Les possibilités sont énormes et devraient grandement simplifier la gestion de l’apparence visuelle.

 

L’expérimentation passe par l’étude

 Ou Fotor : ce programme s’utilise avec la fonction glisser-déposer et épaule les débutants grâce à de nombreux tutoriels vidéo et instructions. Par ailleurs, l’outil Crello a aussi le vent en poupe. Celui-ci a été créé par un fournisseur de photographies de stock, ce qui offre l’avantage d’obtenir, pour relativement peu d’argent, des images appropriées que l’on peut ensuite utiliser dans l’outil. De plus, contrairement à la plupart des autres fournisseurs, Crello donne la possibilité de créer des designs animés.

 Pour le reste, les différents outils se présentent de manière assez identique. Le mieux est de simplement se pencher sur un programme. À ce sujet, il convient encore de noter que cela en vaut définitivement la peine ! Notamment parce que les contenus visuels sur les réseaux sociaux ont 40 fois plus de chances d’être partagés que les autres formats. 

 

Voici comment procéder :

Un mode d’emploi en 5 étapes – pour chaque programme

  1. Inscription : la première étape pour créer vos propres graphiques consiste à vous inscrire gratuitement.

  2. Cliquez sur les différents modèles pour trouver des formats adéquats et les adapter.

  3. Profitez des cours d’apprentissage interactifs ou des tutoriels.

  4. Utilisez ce qui est déjà disponible, mais ajoutez aussi vos propres contenus (parfois, ceci n’est toutefois possible que dans la version pro).

  5. Et enfin : ne développez pas des publications individuelles, mais bien une ligne visuelle valable pour l’ensemble des moyens de communication.

À propos de l’auteur

Harry Meier est passionné par le numérique – et par les opportunités qu’il offre aux PME. Au sein de localsearch (Swisscom Directories SA), il s’occupe de tout ce qui concerne la communication. Ses billets de blog aident les PME suisses à être trouvées en ligne, à acquérir de nouveaux clients et à les fidéliser sur le long terme.